Connexion

Connexion

entretenir au naturelVers le « zéro pesticide » pour les particuliers et jardiniers amateurs

Depuis le 1er janvier de cette année, la vente en libre-service des pesticides chimiques n’est plus autorisée pour les particuliers. Les produits, derrière comptoir ou sous-clé, ne peuvent être délivrés qu’après un conseil personnalisé par un vendeur certifié.

Au 1er janvier 2019, la vente et l’usage des pesticides seront interdits aux particuliers. En cas de danger sanitaire, les traitements contre les organismes nuisibles pourront être autorisés par arrêté ministériel ou préfectoral.

Ces mesures sont issues de la loi sur la transition énergétique qui prévoit la réduction de l’utilisation des pesticides au regard de leurs effets sur la santé humaine, l’environnement, l’eau et la biodiversité.

Entretien des espaces communaux : les règles changent

La « loi Labbé » est entrée en vigueur au 1er janvier 2017 : la commune ne peut plus utiliser de pesticides chimiques pour l’entretien des voiries, espaces verts et itinéraires de promenades ouverts au public. Les cimetières non paysagers et les terrains de sports exclusivement réservés à la pratique sportive ne sont pas concernés. Les produits autorisés en agriculture biologique et les produits de bio-contrôle peuvent être utilisés.

La commune réalise des efforts pour protéger l’environnement, l’eau et la santé des citoyens, nous comptons donc sur votre compréhension.

Jardiner au naturel, sans pesticide !

Les grands principes du jardinage au naturel sont, pour la plupart, faciles à mettre en œuvre :

  • Couvrir le sol par des paillages, des plantes couvre-sol et des engrais verts,
  • Choisir des plantes adaptées au jardin (sol, climat, exposition),
  • Entretenir la fertilité du sol en développant l’activité des vers de terre et des micro-organismes par des apports réguliers de compost, source d’humus, et par la mise en place de paillis,
  • Penser à la rotation des cultures légumières (si vous constatez des problèmes récurrents de maladies), et aux associations de plantes,
  • Créer un environnement favorable aux plantes et animaux du jardin : haies fleuries et champêtres tapissées de feuilles mortes, fleurs en toute saison, point d’eau permanent dans le jardin, abris à insectes...
  • Utiliser des outils adaptés et travailler la terre au bon moment,
  • Proscrire les pesticides (herbicides, insecticides et fongicides) et engrais chimiques.

Dans votre agenda...

Mai 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4