Connexion

Connexion


Erratum
L'article du Kannadig du mois de mars présente une erreur au sujet du tri sélectif. En effet, l'illustration insérée est erronée: le tri sélectif n'est actuellement pas assuré pour les emballages plastiques souples, les pots yaourts, barquettes... L'image ci-dessous est la version corrigée.


tri selectif

Les bacs jaunes de Milizac-Guipronvel ont été analysés au centre de tri des emballages de Plouédern en janvier dernier. Près de 20 % de l’échantillon de la commune a été classé en « refus » et a rejoint l’incinérateur de Brest. Ce chiffre a une incidence financière sur le traitement des déchets. En effet, la facture du centre de tri est plus élevée si la qualité du tri est mauvaise.

Soyons tous vigilants ! Ont ainsi été retrouvés dans les bacs jaunes: des emballages en verre, des couches souillées, des ordures ménagères, du film plastique, des restes d’aliments… Si le verre est recyclable à l’infini, il doit absolument rejoindre la bonne filière via les colonnes d’apport volontaire. Placé dans les bacs jaunes, le verre risque de blesser les agents de collecte et les trieurs, mais aussi d’abîmer les tapis sur les lignes de tri. Quant aux couches usagées et aux déchets ménagers, il s’agit d’incivilité qu’il faut corriger.

Pour rappel, les déchets acceptés en vrac dans les bacs jaunes sont les suivants :

  • boîtes de conserves,
  • canettes et aérosols,
  • uniquement les bouteilles et flacons en plastique,
  • papiers et cartonnettes,
  • briques alimentaires.

En cas d’erreurs trop nombreuses, les bacs sont susceptibles d’être refusés à la collecte par les agents.

Respectons les bonnes pratiques pour la planète mais aussi pour la maitrîse de la redevance.

 

Dans votre agenda...

Juin 2018
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1