Connexion

Connexion

Dans le cadre du plan de relance numérique, la commune a répondu à l’appel à projet du ministère de l’éducation pour « garantir l’accès au numérique au plus grand nombre d’élèves, à leurs familles et à leurs professeurs, dans tous les territoires, et notamment les territoires ruraux ». socle numérique ecole marcel aymé

Un investissement de 57 600 € subventionné par l’État à 70 % pour l’achat d’équipement informatique et à 50 % pour les services

Tous les enfants des cycles 2 et 3 de l’école Marcel Aymé et de l’école Notre Dame ont pu bénéficier d’un investissement important au niveau des moyens et des ressources numériques. Des tablettes, des ordinateurs portables, des écrans interactifs et aussi un Espace Numérique de Travail (ENT) facilitant les échanges entre enseignants, élèves et parents ont été installés depuis la mi-septembre par la société Aber Informatique.

C’est une première en pays d’Iroise, un site de compostage de quartier a été installé en septembre à la cité du Stade.

Ce projet, porté depuis 1 an par l’équipe municipale de Milizac-Guipronvel est accompagné par le service déchets de Pays d’Iroise Communauté.

Installé dans l’espace vert au pied des immeubles de la cité du stade, ce site permettra aux habitants du quartier de déposer leurs déchets alimentaires pour qu’ils soient transformés en compost pour le jardin.

Pays d’Iroise Communauté accompagne les 3 habitants volontaires pour être les référents du site. Ils seront chargés de donner des bio-seaux (petits seaux donnés aux familles pour recueillir les déchets alimentaires chez soi) aux habitants intéressés, fournir des conseils et veiller à la bonne marche du compostage. 11 familles ont déjà récupéré leurs bio-seaux.

Un apéro compost est prévu pour l’inauguration du site le VEND. 1er COT de 18h à 19h sur place (pass sanitaire non obligatoire).

Pour être mis en contact avec un habitant référent du site, contactez l’animatrice prévention des déchets Anne-Laure le Niliot  au 02 98 32 37 83 ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou rendez-vous le 1er octobre sur place.

compostage cité du stade oct 2021Les habitants du quartier volontaires pour composter en compagnie de Peggy Roziyec et Eric Pallier, conseillers municipaux et Anne-Laure le Niliot, CCPI (au centre)

À la cantine de l’école Marcel Aymé 250 repas sont servis par jour, et les enfants sont sensibilisés depuis plusieurs années à ne pas gaspiller la nourriture.
Une opération « assiette nette » a ainsi été menée pendant 2 ans à la cantine (incitation à manger l’intégralité de son assiette).

Aujourd’hui il faut aller plus loin dans la démarche !

Après une première rencontre réunissant 4 enfants représentant les classes de CE, CM1 , CM2, Isabelle Le Glas, directrice de l’école, Sandrine Desnoues, agent municipal à la cantine, Michèle Hénot, animatrice prévention déchet à la CCPI et Bernard Briant, adjoint à l’urbanisme et à l’environnement, tous les participants s’accordent à dire que la réduction des déchets de la cantine est souhaitable, car chaque jour ce sont près de 400 litres de déchets alimentaires ou emballages qui sont jetés dans une benne pour incinération !

Michèle Hénot a initié « l’opération compost » en effectuant pendant plusieurs jours la pesée des plats avant service et ensuite la pesée des aliments jetés et des aliments restés dans les plats après les services de cantine.

Objectif : installer un ou plusieurs composteurs en fonction des volumes, à proximité de la cantine !

 

compost cantineDe gauche à droite : Ghislaine Pailler, agent municipal, Bernard Briant, Adjoint à l’urbanisme et à l’environnement,
Michèle Hénot, animatrice prévention déchets à la CCPI et Sandrine Desnoues, agent municipal

Les enfants ont été surpris par l’arrivée du Père Noël lors du repas de Noël qui s’est tenu jeudi 16 décembre à l’école Marcel Aymé.cantine_pere_noel_2021_jpg.jpg

Malgré leur joie de pouvoir lui parler, pour rien au monde, ils n’auraient partagé leur dessert au chocolat !

 

Un grand merci à l’équipe de la cantine pour l’organisation de ce joli moment !

Merci également à la société Convivio pour les Père Noël en chocolat et à la boulangerie Durand pour les viennoiseries.

Comptage régional des oiseaux en hiver                                                        

Les 30 et 31 janvier les associations Bretagne Vivante et Géoca, vous proposent de prendre une heure pour observer les oiseaux de vos jardins.comptez les oiseaux

L'opération "Oiseaux des jardins" vise à recenser de façon ponctuelle, l'abondance des principales espèces d'oiseaux fréquentant les jardins en hiver. Elle constitue également un outil de connaissance sur l'évolution des populations de ces espèces qui connaissent, pour certaines, de dramatiques chutes d'effectifs ces dernières années. Elle est donc reconduite chaque année à la même période.

Boites à outils et formulaire d’observation sur :

www.bretagne-vivante.org/comptage-oiseaux-des-jardins

 

Nourrir les oiseaux en hiver

L’hiver, la vie est dure pour les oiseaux sédentaires ou les petits migrateurs venus du Nord. Les ressources alimentaires (insectes, baies, semences…) deviennent plus rares et les sols gelés rendent la recherche de la nourriture plus ardue.

On peut les aider en installant des mangeoires dans le jardin ou sur un balcon, sans oublier un point d’eau à placer en hauteur, à l’abri des prédateurs, notamment des chats.

Les oiseaux ont besoin d’aliments riches en glucides et en graisses pour résister aux longues nuits froides.

Selon les espèces concernées, vous pouvez distribuer des fruits, des matières grasses ou des graines.nourrir les oiseaux

Pommes, poires, raisins (mais aussi feuilles de salade flétries) feront le bonheur des grives et des merles.

Les graines de tournesol noires, très riches en lipides, sont idéales pour les mésanges, pinsons et autres petits oiseaux ».

Ne pas donner trop de nourriture d’un coup et changer l’eau régulièrement.

La LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) recommande de commencer le nourrissage aux premières gelées et de le poursuivre jusqu’en mars si l’hiver se prolonge.

En lien avec l’association Div Yezh Milizag, la Municipalité milite depuis 2019 auprès de l’Education Nationale et du Département afin d’obtenir une modification de la carte scolaire des collèges visant à donner davantage de choix aux élèves de Milizac-Guipronvel à leur entrée en 6ème.

Cette action poursuit 2 objectifs complémentaires :Cette action poursuit 2 objectifs complémentaires :

  • une double sectorisation permettant aux élèves de monolingue d’opter librement, soit pour le Collège public de Croas ar Pennoc à Guilers, soit pour le nouveau collège public Simone Veil à Saint Renan ou, le cas échéant, pour un établissement privé ;
  • une ouverture d’une filière bilingue à Simone Veil,

Si la double sectorisation pour la rentrée de septembre 2022 avait été officialisée par une décision du 14 avril 2021 de Mme SARRABEZOLES, Présidente du Conseil départemental jusqu’en 2021, malheureusement cette décision est aujourd’hui remise en cause par le nouvel exécutif départemental.

Nous ne comprenons pas ce revirement lié à l’alternance politique à la tête du Département dans la mesure où les motifs de notre demande demeurent, plus que jamais, d’actualité compte-tenu :

  • des réalités de notre bassin de vie et d’emplois en Pays d’Iroise ;des réalités de notre bassin de vie et d’emplois en Pays d’Iroise ;
  • du transport avec BREIZHGO plus aisé vers St Renan que vers Guilers ;
  • d’une capacité d’accueil de plus de 700 places à Simone Veil alors que seulement 447 élèves y sont actuellement scolarisés sur l’année scolaire 2021/22.

Nous voulons donc croire que la position départementale actuelle n’est que transitoire… d’autant que le Rectorat d’Académie vient d’acter l’ouverture d’une filière bilingue à Simone Veil pour la rentrée de septembre, sous réserve d’un nombre d’inscrits en breton suffisant. Ainsi, pendant que les élèves de bilingue pourront accéder au nouveau collège, ceux de monolingue auraient porte close ?

Puisque l’Education Nationale à Rennes a pris en compte les attentes légitimes des habitants de Milizac-Guipronvel (ouverture de la filière bilingue), nous espérons que le Département du Finistère à Quimper saura également nous écouter en accordant une double sectorisation des collèges publics et que chacun pourra réellement effectuer un libre choix !

Alors que chacun doit veiller à une bonne gestion de l’argent public, cette simplification administrative permettrait au collège Simone Veil d’atteindre un nombre d’élèves davantage en rapport avec sa capacité d’accueil.

Le Maire,

Le Maire,Bernard QUILLEVERE

image36Réunion publique d’information sur la filière bilingue au collège Simone Veil LUNDI 7 MARS à 18h00 

www.college-simone-veil-saintrenan.ac-rennes.fr

 

La nuit ou à la tombée du jour, les piétons et les cyclistes sont particulièrement vulnérables.pieton hivers

 

Conseils pour les piétons

 De nuit, portez toujours des vêtements clairs avec des éléments réfléchissants

  • A trottinette, rollers ou autres engins électriques, portez également des éléments réfléchissants comme des slaps

Conseils pour les cyclistes

 Ayez un feu avant jaune ou blanc et un feu arrière rouge

  • Equipez votre vélo de catadioptres rouge à l’arrière, blancs à l’avant et orange sur les côtés et sur les pédales
  • Portez un gilet rétro réfléchissant certifié, lorsque la visibilité est insuffisante

Votre agenda...