Connexion

Connexion

2013

Année internationale de la coopération dans le domaine de l'eau

carte_voeux_2013


Monsieur le Maire, l'équipe municipale et l'ensemble du personnel communal
sont heureux de vous présenter leurs meilleurs voeux
pour cette nouvelle année 2013

Bloavezh mat d'an all

 

carte_voeux_2014


Monsieur le Maire, l'équipe municipale et l'ensemble du personnel communal
sont heureux de vous présenter leurs meilleurs voeux
pour cette nouvelle année 2014

Bloavezh mat d'an all

L'équipe municipale élue en mars 2014

IMG_1538

De gauche à droite et en partant du haut :

Franck LAUDRIN - Béatrice LHOSTIS - Hubert COMACLE - Nathalie LE CALVE - Ludovic BRIANT - Monique MOULIN - Claire L'HOSTIS

Jacqueline GILLET-GAGNON - Anthony MINOC - Gwenn DESPLANCHE - Gilbert LE GAC - Daniel LE GUEN - Hervé ROPARS - Herveline THEPAUT - Jean-Paul LEA

Jean-Michel LE BIHAN - Marie GOGE - Bernard BRIANT - Véronique PROVOST - Bernard QUILLEVERE - Sylviane LAI - Eric QUILLEVERE - Yvonne LE BERRE

Les délégations des adjoints et conseillers municipaux, la composition des commissions

Le résultat des élections

Lire la suite : Elections municipales 2014

en_tete_milizac

 

Fanch,

Je suis là aujourd'hui pour évoquer l'engagement d'un élu, d'un ami au service de notre commune.

En voyant l'église pleine comme un œuf, avec son humour décalé, Fanch aurait dit : un succès !

L'engagement de Fanch pour sa commune et les diverses associations s'est concrétisé dès son arrivée à Milizac. C'était un humaniste, plus préoccupé des autres que de lui-même.

Il a adoré ses fonctions d'élu, ses responsabilités pour engager et développer sa commune. Passionné par la politique et la vie municipale, il avait une vue très pragmatique de celle-ci, privilégiant toujours le bon sens et le compromis, au conflit. Durant ses mandats avec ses collègues élus, il a œuvré avec énergie pour moderniser notre commune. Sur une liste non exhaustive, nous pouvons citer : le centre Ar Stivell, les deux agrandissements de l'école Marcel Aymé, la maison de l'Enfance, le terrain de foot synthétique, l'aire de jeux multisports, l'aménagement et l'embellissement du bourg, les lotissements communaux, la protection de notre ressource en eau potable, la ceinture verte et bien d'autres.
Sans oublier les réalisations en cours : la salle Omnisports du Garo, les Jardins Familiaux et la future Maison Médicale. L'intérêt général était sa ligne de conduite.

Fanch maniait les chiffres avec une aisance déconcertante laissant le profane interdit. Cette faculté tant pour la commune que dans le cadre professionnel a été appréciée de tous. Le plaisir d'échanger sur les chiffres se lisait sur son visage rayonnant. Une vraie passion !

Tous les ans au moment des déclarations d'impôts, Fanch fuguait aux quatre coins du canton, voire plus loin encore, remplissant les feuilles d'impôts par dizaine voire par centaine, faisant chauffer la calculette avec dextérité, mettant un point d'honneur à ne laisser à l'état français que ce qui lui revenait et pas un sou de plus.

Fanch aimait les gens. Il se dégageait de sa personnalité une forte empathie qui l'amenait à s'entretenir avec les jeunes et les moins jeunes et notamment en breton avec les anciens, sa langue maternelle qu'il a toujours défendue becs et ongles. Et d'une façon générale, son contact facile et spontané rassurait les personnes et favorisait la communication. Son engagement et sa générosité le conduisaient à épauler, écouter, trouver des solutions pour tous les cabossés de la vie (endettés, déprimés, accidentés, malades, déracinés, étrangers et plus récemment encore les réfugiés dont leur sort le bouleversait).

Chez Fanch et Odile, la porte était toujours ouverte pour les autres.

Grâce à son humour, il parvenait à conserver un moral d'acier pour rester attentif aux souffrances des autres, même pendant sa maladie.

Fanch était très attaché à ce qui touchait de près ou de loin à la mort. Le cimetière était pour lui une préoccupation constante. Hé bien, lors de sa date anniversaire, le cimetière sera toujours paré de ses plus beaux atours !
Juste récompense !

Fanch savait fédérer et il a développé ses talents partout où il est passé. Que ce soit à Familles Rurales, au Jumelage, à la mairie ou encore dans la toute nouvelle association Mil'Jardins.

Durant sa maladie, il a manifesté une présence constante à voir le développement des jardins familiaux auxquels il tenait tant. Il ne ménageait pas ses efforts, soutenant la diversité des productions, admiratif devant un chantier si rapidement mené qui une fois encore rejoignait la notion de partage qui le caractérisait si bien.

Le barrage de la langue n'empêchait pas des échanges chaleureux avec les amis anglais de Yealmpton. Ils gardent le souvenir d'un homme plein d'humour. « The sky is blue, the birds are singing" disait Fanch. "He was a good man" disent ses amis anglais.

La commune de Milizac était au cœur de sa vie. Il a aimé les gens, aimé la politique. Il a donné le meilleur de lui-même pour sa commune, sans compter, avec passion, toujours avec humour.

Une vie bien remplie et riche de mille et une choses réalisées, soutenues, défendues, projetées, toujours en mouvement. Un moral d'enfer, une dignité dans la maladie hors du commun.

Mes respects Monsieur le Maire.
Trugarez vras pour tout ce que tu as accompli.
Kenavo Fanch.

Bernard QUILLEVERE, Maire

Près de 150 personnes se sont rassemblées devant la mairie le lundi 16 novembre vers midi. Elles venaient rendre hommage aux victimes des attentats de Paris et ont tenu à observer une minute de silence durant ce moment de recueillement.

Avant de se séparer, l'émotion était palpable lorsque Véronique Provost a entonné la marseillaise, reprise par toutes les personnes présentes.

attentats-de-paris