Connexion

Connexion

De nombreux soldats de la commune ont traversé la dure épreuve des camps d’internement (stalags) entre 1940 et 1945.

La municipalité de Milizac-Guipronvel, l’UNC et des bénévoles ont tenu à leur rendre hommage à travers une exposition. Elle se déclinera sous la forme de panneaux explicatifs sur les différents camps d’internement, ainsi que sur le parcours de quelques prisonniers durant cette épreuve.

La date et le lieu d’exposition seront précisés dans les prochains numéros du Kannadig.

Si vous souhaitez enrichir notre travail, nous serions preneurs de documents, photos, souvenirs de membres de vos familles concernées (restitués bien sûr après exploitation).

 

  • Jo Jestin - 02 98 07 97 90
  • Jean-Hervé Floch - 02 98 07 93 32
  • Michel Pellen - 02 98 07 21 98

Ces documents seront évidemment restitués après duplication.

 Stalag XVIIA2

 

Nouveau : votre smartphone devient votre titre de transport ! Simplifiez-vous l’achat de vos tickets de car grâce à l’application BreizhGo M-Ticket ! Scannez, téléchargez, voyagez !

Informations sur breizhgo.bzh ou par téléphone 02 99 300 300, du lundi au samedi, de 8 h à 20 h.

 

Aller

Départ Guipronvel centre

Départ Milizac centre

Arrivée Brest (Gare Routière)

08:15 (LMMeJVS)

08:19

08:50

13:15 (LMMeJVS)

13:19

13:50

 

Retour

Départ Brest (Gare Routière)

Arrivée Milizac centre

Arrivée Guipronvel centre

12:10 (LMMeJVS) *

12:41

12:45

17:15 (LMMeJVS)

17:46

17:50

18:25 (LMMeJVS)

18:56

19:00

* Dessert la Récré des 3 Curés à Milizac à 12:36

logo free mobileLa société Free Mobile renforce son réseau afin d'améliorer la couverture de notre commune en télécommunications mobiles. Dans ce cadre, elle souhaite implanter une antenne à Tréléon, près de l'antenne d'Orange.

Vous trouverez dans le dossier d'information joint, fourni par Free, le détail de cette implantation. Ce dossier est également consultable à l'accueil des mairies de Milizac et de Guipronvel.

Communication de la Direction départementale des Finances publiques du Finistère

La réforme du prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source entre en vigueur à compter du 1er janvier 2019. Elle concerne les particuliers imposables qui payeront dorénavant leur impôt dès la perception de leurs revenus, mais aussi les professionnels qui doivent adapter la gestion de la paye pour effectuer ce prélèvement auprès des salariés.

Tous les renseignements sont accessibles à partir du site www.impots.gouv.fr

A ce titre, la Direction Départementale des Finances Publiques du Finistère souhaite apporter quelques éléments complémentaires :

  • vous souhaitez signaler une modification de situation de famille ou une modification de votre niveau de revenus : à compter du 2 janvier 2019, vous aurez la possibilité de signaler ce changement à la rubrique « Gérer mon prélèvement à la source » de votre compte sur le site www.impots.gouv.fr. Si vous n'avez pas internet, vous pourrez aussi appeler le 0811 368 368 ou vous déplacer dans votre centre des finances publiques en début d'année.
  • vous entrez dans la vie active et vous souhaitez savoir quel taux de prélèvement sera appliqué : votre employeur appliquera un taux non personnalisé déterminé à partir d'un barème fonction de votre revenu. Ce sera un taux nul si votre rémunération mensuelle est inférieure à 1 367 €. En cas de contrat court inférieur à 2 mois, une déduction est opérée sur votre revenu.
  • vous exercez dans une profession indépendante (artisan, commerçant,...) le montant de l'impôt correspondant sera prélevé mensuellement (ou trimestriellement sur option) sur votre compte bancaire.

 

La France est confrontée à un épisode d’influenza aviaire (grippe aviaire) depuis la mi novembre. Le virus atteint exclusivement les oiseaux et n’est pas transmissible à l’homme.

Si la Bretagne n’est pas particulièrement exposée au risque de contamination, la vigilance reste impérative pour protéger les animaux domestiques.PROTECTION POULE

Il est ainsi nécessaire :

  • de confiner les basse-cours dans un bâtiment clos ou à défaut d’installer un filet de protection au dessus des enclos ;
  • de surveiller la santé des oiseaux et de signaler toute mortalité anormale à un vétérinaire ;
  • pour les détenteurs non professionnels, de se déclarer en mairie dès lors que les volatiles sont élevés en extérieur (site : Mes démarches, ou formulaire Cerfa 15472*02)

Toute découverte de cadavres d’oiseaux sauvages doit être signalée à l’Office Français de Biodiversité (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et 02 98 82 69 24) ou à la fédération de chasse (02 98 95 85 35)

 

Depuis le 6 novembre, le niveau de risque d’introduction du virus influenza aviaire est qualifié de « élevé » dans le Finistère, ainsi que dans les autres départements bretons. Il est donc nécessaire d’augmenter la vigilance sur les populations d’oiseaux domestiques et sauvages. Ainsi les mesures suivantes sont rendues obligatoires :

  • Claustration ou protection des volailles par un filet
  • Interdiction de rassemblement d’oiseaux (ex. : concours ou expositions)
  • En matière de pratiques de la chasse : interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes et interdictions d’utilisation d’appelants.

Si vous découvrez des cadavres d’oiseaux sauvages, le signaler à l’Office français de la biodiversité (OFB) au ) 02 98 82 69 24 ou par mél Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Une mortalité inhabituelle d’oiseaux domestiques doit également faire l’objet d’un signalement auprès d’un vétérinaire.

Plus d’informations sur : http://agriculture.gouv.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-linfluenza-aviaire

PROTECTION POULE

Dans votre agenda...