au loup 3Comme dans d'autres communes, il existe à Milizac des microtoponymes évoquant la présence ancienne des loups. La consultation de l'Etat des sections du cadastre napoléonien permet de repérer un Koat ar Bleiz (Bois du Loup) à Kernoble. Il s'agit du petit bois pentu traversé par les circuits vététistes, à l'est du parc à lapins/moutons/chèvres. Une autre parcelle près du moulin de Keranflec'h était dénommée Gwaremm ar Bleiz (Garenne du Loup), c'est un bois maintenant. Une lecture complète de l'Etat des sections permettrait sans doute d'en découvrir d'autres.

L'historien Roger Leprohon cite le passage suivant dans son ouvrage Vie et mort des bretons :
"francoys fils nicolas prigent et margarit men pauvres gentz du villaige du lann, estant en l'aige de six ans de la sainct francoys prochaine, fut prins et tué dans la montaigne appelé menez an avanant par un grand loup le jeudy quinxiesme jour de septembre de l'an 1605"
(Acte isolé dans les lambeaux de B.M.S. de Milizac, 1586-1608). Roger Leprohon, Vie et mort des bretons sous Louis XIV, 1984.
B.M.S. : registres paroissiaux de baptêmes, mariages et sépultures.
Le Lann se trouve à côté du magasin Emeraude, vers Gouesnou.

La dernière prime payée dans le Finistère pour abattage de loup aurait été versée à 3 chasseurs de Milizac le 25 mars 1891. Il s'agissait de Yves Salaün, Jean Guéguen et François Kerboul.

milizac les loups

Marcel BENOT pour Aquavie/Dour Bew