Connexion

Connexion

Deux séances du conseil municipal ont été essentiellement consacrées au processus budgétaire :

  • le 22 février : vote des comptes administratifs et organisation du débat d’orientations budgétaires (prospectives sur le mandat jusqu’en 2025) ;
  • le 22 mars : vote des budgets 2021

Au budget général, en section fonctionnement, la commune dégage un résultat pour 2020 de 1 029 442 €, confirmant une situation financière saine avec des capacités d’autofinancement intéressantes. En investissement, nous parvenons également à un résultat positif de 275 025 € malgré la réalisation d’investissements importants tels que le 2ème terrain synthétique de football, la mutation de la bibliothèque en médiathèque, et, comme chaque année, des efforts dans l’entretien de notre patrimoine (routes et bâtiments).

 

CA 2017

CA 2018

CA 2019

CA 2020

Résultat de fonctionnement

769 886,39

751 420,78

1 186 814,20

1 029 442

Résultat d’investissement

325 468,27

- 328 776,65

26 633,19

275 026

Résultat global

1 095 354,66

422 644 ,13

1 213 447,39

1 304 468

Ces résultats autorisent la commune à poursuivre durant le mandat sa politique d’investissements pour renforcer les équipements et services à la population. A la condition de bien surveiller nos dépenses de fonctionnement et d’assurer des recettes suffisantes (principalement impôts locaux et dotations de l’Etat).

Or, les communes sont confrontées à une réforme d’ampleur de la fiscalité locale conduite par l’Etat source d’incertitudes (suppression progressive de la taxe d’habitation ; transfert de la part départementale de la taxe foncière sur les propriétés bâties). L’effet conjugué du retraitement des bases locatives et de l’application d’un coefficient correcteur, inconnu à ce jour, est annoncé par l’Etat.

Pour ne pas prendre le risque de dépendre à terme uniquement des dotations de l’Etat, il a donc été décidé de revoir les taux d’imposition : soit +1,25 % pour la taxe foncière sur les propriétés bâties et +1,55 % pour la taxe foncière sur les propriétés non bâties. Cette revalorisation pourrait représenter environ 22 €/an pour une valeur locative moyenne.

La question de l’actualisation des taux d’imposition est apparue d’autant plus légitime à la majorité municipale que, malgré l’amélioration constante du niveau de services proposé à la population, depuis une décennie les taux n’ont pas été revalorisé. En effet, le mécanisme de convergence fiscale entre contribuables de Milizac et de Guipronvel correspond seulement à une unification progressive de la fiscalité.

Pour aller plus loin, retrouvez le procés verbal du Conseil municipal du 22 février et du 22 mars 2021 :

Documents à télécharger:
Date 2021-03-30
Taille du fichier 277.38 KB
Téléchargement 59
   
Date 2021-03-30
Taille du fichier 321.02 KB
Téléchargement 75

Vous trouverez aussi, le document « Débat d’orientations budgétaires ». Prochainement sera disponible, le diaporama de présentation des comptes administratifs et des budgets 2021 (budget général et budgets annexes).