Sans conteste, la préhistoire a vu le peuplement du territoire de Guipronvel. Un tumulus ou tertre funéraire, datant du premier âge néolithique armoricain (environ 3000 ans avant Jésus-Christ), existe à Landrézéoc au Nord de la commune dans une garenne nommée « Goarem ar Cruguel » (goarem, garenne et cruguel, butte). Classé comme monument historique inventorié (MHI), il est situé sur la parcelle A 86 du castre de 1933.

Autre témoin de présences humaines très anciennes, un souterrain protohistorique datant de l’âge de fer a été découvert avant la guerre 39/45 dans un jardin de Kerline, hameau de Guipronvel. Archéologiquement, il a fait l’objet d’une reconnaissance sommaire. De même, dans cette période et dans ce même secteur, des cavités d’apparence tombales furent découvertes.

Lire la suite