Antoine a couru la course à pied « la plus haute du monde » en Equateur

Antoine Richard, milizacois de 23 ans, ingénieur agronome, bénévole au sein de l’association française Saint-Amand-Montrond-Riobamba, basée dans le département du Cher.

C’est dans ce cadre que son voyage a eu lieu et qu’il a pu prendre part à la Carrera del Chimborazo. Il a donc participé, le 17 avril dernier, à cette course à pied « la plus haute du monde », en Equateur .Il est parvenu à bout de cette course à pied exceptionnelle après plusieurs mois de préparation. Le départ était donné à 4850m d’altitude, sur le flanc du majestueux volcan Chimborazo, pour 22km de sentiers, en majorité en descente.

Pour Antoine, l’objectif qu’il s’était fixé il y a déjà deux ans (avant deux reportsconsécutifs dus à la pandémie) est atteint, puisqu’il a rallié l’arrivée en 1 h 56 mn. D’après lui, cette course à couper le souffle, autant par ses paysages que par l’altitude, est l’une des plus difficiles auxquelles il a participé, mais aussi l’une des plus belles. Malgré les fortes courbatures qui ont subsistées pendant près d’une semaine, Antoine gardera en tête les encouragements des habitants de la communauté du Chimborazo qui lui ont offert sa plus belle arrivée en course à pied. (photo ci-dessous).

Outre l’aspect sportif, ce voyage à l’autre bout du monde était l’opportunité de mettre en perspectivedeux ans de travail au profit de l’association française Saint-Amand-Montrond-Riobamba. L’objectif étantd’étudier le fonctionnement agraire (agricole et social) de la communauté du Chimborazo, pour à l’avenirlui proposer des pistes de développement durables. Ce séjour incroyable aura permis à Antoine de découvrir la richesse de la culture et de l’environnementd’un pays dont les problématiques et les priorités du quotidien sont bien différentes de celles de la France.

Arrivée d'Antoine image29