Connexion

Connexion

 

La situation épidémiologique vis-à-vis de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) est préoccupante : des dizaines de cas ont été détectés ces derniers mois dans la faune sauvage et autres oiseaux captifs en Europe. Compte tenu de la probable persistance du virus, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a élevé le niveau de risque de « négligeable » à « modéré » sur l'ensemble du territoire métropolitain. Des mesures s’appliquent pour tout détenteur de volailles et autres oiseaux captifs :

  • mise à l’abri des volailles (claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux) ;
  •  interdiction de rassemblement d’oiseaux (concours...) ;
  •  interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ZRP (zones dites à risque particulier, c’est-à-dire abritant des zones humides fréquentées par les oiseaux migrateurs) à des rassemblements organisés dans le reste du territoire ;
  •  autorisations limitées des transports et d’introduction dans le milieu naturel de gibiers à plumes et de l’utilisation
    d’appelants ;
  •  interdiction des compétitions de pigeons voyageurs.

DÉCLAREZ VOS OISEAUX !

Tous les « détenteurs non commerciaux » de volailles (basse-cours) ou d’autres oiseaux élevés en extérieur doivent déclarer leurs animaux via :