Connexion

Connexion

 

Beaucoup d’entre nous ressentent une usure ou une lassitude face à l’incertitude du temps présent, à l’évolution parfois difficile à comprendre des mesures nationales et au cortège des contraintes sanitaires que nous devons collectivement respecter pour limiter la propagation du virus (ex : couvre-feu, fermeture ou limitation des pratiques culturelles ou sportives…).tranquillité

Parfois des tensions surviennent entre voisins ou dans nos entourages, à Milizac-Guipronvel comme ailleurs. Quelques habitants et notamment quelques jeunes « décrochent ». Au plan scolaire mais aussi dans leurs comportements. Des pratiques à risques ont été constatées (ex : 4 jeunes sur un scooter). Des dégradations ont parfois été commises (ex : feu de poubelles).

Nous nous efforçons d’y répondre à la fois avec discernement et fermeté. Des opérations ont été conduites de jour comme de nuit par la Gendarmerie Nationale avec le concours du policier municipal.

La vidéoprotection a contribué à l’identification et à l’interpellation de certains auteurs de faits délictueux. Des procédures sont engagées auprès des tribunaux. Nous le savons, malheureusement, dans certains cas, la sanction fait partie de l’éducation.

Aussi, si vous constatez des dérives ou comportement à risques, si le dialogue ne suffit pas, nous vous invitons à contacter la mairie de Milizac ou celle de Guipronvel, la Police Municipale ou la Gendarmerie Nationale.

Entre 2018 et 2020, les statistiques de la Gendarmerie montrent que nous avons réussi à diminuer très nettement la délinquance et/ou les incivilités sur la commune. C’est le résultat du déploiement de caméras de vidéoprotection et du travail d’identification conduit par le policier municipal et la Gendarmerie. Une action combinée avec un travail de fond en matière de médiation sociale notamment auprès des jeunes et de leurs parents, en lien notamment avec les animateurs des espaces jeunes ou le CCAS.

Cette méthode a fait ses preuves. Elle nous aidera à traverser cette période difficile si nous savons continuer à nous écouter et à nous parler pour continuer à vivre ensemble.